MomOut family

Quel sport enceinte peut-on pratiquer ?

femme enceinte course à pied

Tu viens d’apprendre que tu es enceinte, et tu aimerais continuer de pratiquer ton sport préféré, et prendre soin de toi pour ce moment important de ta vie. Alors tu te demandes : quel sport enceinte je peux pratiquer ? Puis une deuxième question apparaît, est-il sûr et recommandé de pratiquer une activité physique quand on est enceinte ? 

Avant de plonger dans les détails des sports recommandés et des précautions à prendre, examinons d’abord la réponse à cette question fondamentale. Oui, vous pouvez et devriez faire du sport enceinte, tant que vous suivez certaines recommandations et écoutez votre corps. Dans cet article, nous démystifierons les mythes entourant le sport pendant la grossesse et vous guiderons vers des choix d’activités physiques bénéfiques pour vous et votre bébé.

Est-ce qu’on peut faire du sport enceinte ?

Oui ! On peut faire du sport pendant la grossesse

Avant de répondre à la question “Quelle sport enceinte peut-on pratiquer ?” tu te demandes d’abord peut-être, s’il est bon ou non de faire du sport enceinte.

On peut et même je dirais, il est conseillé de faire du sport pendant la grossesse jusqu’à la fin du 3ème trimestre tant qu’on se sent bien.

D’après la Haute Autorité de Santé il est recommandé pour les femmes enceintes de faire 150 à 180 minutes de sport par semaine pour obtenir des effets bénéfiques sur la santé physique et mentale de la maman et du bébé.

Bien sûr cette activité physique ne sera pas aussi intense qu’avant grossesse. Durant celle-ci vos besoins en oxygène augmentent, vous ne pouvez donc pas être à votre plein potentiel. Vous êtes déjà en train de créer un petit humain, et ça c’est déjà incroyable ! Vous êtes bien plus forte que vous le croyez. 

Donc si votre référent médiacal vous dit que vous n’avez pas de contre-indication réelle (pathologie de grossesse), c’est parti on lance sa séance de sport pour se faire du bien à soi et à son bébé !

Les précautions à prendre

Pour continuer de faire du sport pendant la grossesse en toute sécurité, voici quelques recommandations à prendre en compte :

  • Si le moindre symptôme alarmant apparaît, on s’arrête et on consulte de suite : étourdissement, perte de sang ou de liquide amniotique, contractions qui persistent même au repos…
  • On n’attaque pas un nouveau sport lors de sa grossesse, sauf sport doux dédié à la grossesse que nous verrons plus bas.
  • On est à l’écoute de son corps et on adapte sa pratique à son état. Par exemple, si on se sent trop essoufflé on pratique de manière moins intense et moins longue.
  • On fait attention aux “zones critiques de son corps”. Par exemple les grands droits (les fameuses tablettes de chocolat) ne doivent pas être sollicités. Interdit de faire des crunchs ! On fait aussi attention à préserver son dos quand on fait des sports à impact en étant enceinte comme la course à pied. 
  • On se tient à un suivi médical régulier pour vérifier que l’on est toujours apte à pratiquer, encore mieux si on a un professionnel spécialisé dans le sport.
  • On adapte sa tenue et son matériel pour se sentir à l’aise durant sa séance. Et pour ça tu peux aller consulter notre superbe boutique Momout ! Et par exemple acheter notre livre « Ma gym spéciale grossesse » pour te guider dans ta pratique.

Sport et grossesse : les bienfaits

La pratique du sport enceinte procure de nombreuses vertus vérifiées d’après la Haute Autorité de Santé : 

  • Réduction de nombreux risques comme la pré-éclampsie, l’hypertension artérielle gestationnelle, la dépression prénatale et la macrosomie (c’est-à-dire que le poids de naissance du bébé est au-dessus des 4 kg)
  • Amélioration de votre capacité cardio-respiratoire (et on sait que ça va être pratique pour l’accouchement). 
  • Amélioration de l’état physique durant la grossesse et diminution de l’intensité des douleurs lombaires et pelviennes
  • Limitation de la prise de poids pendant la grossesse et aide à la perte de poids après l’accouchement
  • Réduction du risque de fuites urinaires pendant et après la grossesse
  • Prémunir et soulager la dépression post-partum (le fameux baby blues)

Si avec cette liste vous n’êtes toujours pas convaincue des bienfaits du sport enceinte…

Quelle sport enceinte est-il conseillé de faire ?

Les sports déjà pratiqués avant la grossesse

Maintenant il est temps de répondre à la question : Quel sport faire quand on est enceinte ?

Il est possible de pratiquer tout sport que vous faisiez déjà avant ta grossesse de manière régulière. Ça peut aller de la course à pied, en passant par le vélo enceinte ou le crossfit.

Bien sûr il est déconseillé de commencer un nouveau sport à ce moment-là, ça doit être un sport que vous maîtrisez et pratiquez régulièrement. Dans le groupe Facebook Momout, les femmes enceintes ne se privent pas. Angélique a pratiqué la course à pied jusqu’à la fin de sa grossesse, et Philipa a continué le crossfit jusqu’a 2 jours avant d’accoucher.

Certains sports sont néanmoins plus adaptés à la grossesse que d’autres. On fera très attention à la pratique des sports collectifs ou de contact du type boxe, karaté ou rugby par exemple. Ils peuvent entraîner des coups dans le ventre, si on ne se protège pas. Les sports où il y a des risques de chute comme l’escalade en tête ou le ski, demandent aussi de faire attention. Le seul sport qui est totalement interdit est la plongée avec bouteille qui peut être mortelle pour le fœtus.

Dans tous les cas, si vous avez un bon niveau dans un de ses sports plus à risque et que vous veillez à être en sécurité, vous pouvez continuer de le pratiquer. 

Wendy grande amatrice de course à pied nous a par exemple expliqué avoir arrêté le trail au début du 2ème trimestre, et préféré la course classique car elle ne se sentait pas assez confiante sur ces appuis. À l’inverse la grimpeuse de haut niveau Caroline Ciavaldini du compte Instagram @onceuponaclimb a continué de faire de l’escalade jusqu’à ses 8 mois de grossesse sans soucis car elle se sentait totalement à l’aise pour le faire.

Elsa Duneigre femme enceinte yoga
Elsa Duneigre enceinte pratiquant le yoga

Les sports dédiés à la grossesse

Si vous n’êtes pas une grande sportive, ne vous inquiétez pas, il y a beaucoup de sports à faire quand on est enceinte comme :

  • La marche bien sûr qui pourra se faire très facilement
  • La gym douce et adaptée tel que le pilate prénatal
  • La danse prénatale qui a de nombreux bienfaits pour vous et votre bébé
  • Le yoga prénatal est une pratique accessible à toutes. Il existe même en cas de grossesse à risque le yoga fertilité doux qui peut se pratiquer jusqu’à la 10ème semaine de grossesse.
  • L’aquagym permet de se sentir plus légère et donc de moins solliciter vos articulations.
  • Le renforcement musculaire, avec le renforcement du périnée mais aussi des abdos transverses. Attention la pratique des abdos enceinte demande de le faire correctement.
  • Et tous les sports proposés par des professionnels dans leur version “prénatale”. Il y a même du karaté sport-santé adapté aux femmes enceintes. Vous pouvez aussi demandé au coach d’un cours collectif s’il ou elle est capable d’adapter la pratique pour la grossesse.

Je suis sûr qu’avec cette liste vous allez trouver le sport qu’il vous faut pour vous faire du bien à vous et votre bébé !

Faut-il pratiquer un sport en particulier pour le 1er trimestre ?

Tu te demandes peut-être quel sport pour femme enceinte as-tu le droit de pratiquer pendant le 1er trimestre. Il y a beaucoup d’inquiétude et de fausses croyances liées aux 3 premiers mois de grossesse. 

Je te rassure, faire du sport n’augmente pas le risque de fausse couche. Tu peux comme nous l’avons dit précédemment pratiquer le sport que tu souhaites sans soucis. D’après le site de la médecine du sport, si tu pratiques moins de 7h de sport par semaine, c’est même l’inverse :

“Certains auteurs ont étudié l’incidence des fausses couches, avec ou sans aberrations chromosomiques, et montré que les femmes qui pratiquaient une activité physique pendant la grossesse présentaient un risque nettement moindre de fausse couche sans anomalies chromosomiques.”

En conclusion, la pratique du sport pendant la grossesse est non seulement possible mais fortement recommandée, pourvu que cela se fasse de manière adaptée et consciente. Les bienfaits physiques et mentaux sont nombreux, contribuant à réduire les risques de complications tout en améliorant la condition physique générale. Que vous choisissiez de continuer un sport déjà pratiqué avant la grossesse ou d’opter pour des activités dédiées à cette période particulière, l’essentiel est de rester active et à l’écoute de votre corps.

Alors les mamans sportives, n’hésitez pas à chausser vos baskets, à enfiler votre tenue de sport Momout, et à profiter des bienfaits d’une activité physique bien maîtrisée pendant cette période unique de votre vie. Votre santé et celle de votre bébé en bénéficieront c’est sûr !

Envie de découvrir d'autres articles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *